La physiologie du poil & l’épilation définitive

La physiologie du poil & l’épilation définitive

Quelle est la physiologie d’un poil ?

Les poils sont des phanères, ils se forment dans une sorte de poche sous la peau appelée follicule pileux. Ce follicule pileux est composé du bulbe, du bulge et de la tige pilaire qui est la partie émergente du poil. Cette tige est elle-même formée de trois couches allant de l’extérieur vers l’intérieur : la cuticule, l’écorce et la moelle. On trouve aussi le muscle horripilateur à la base de chaque poil. La contraction de ce muscle provoque le redressement du follicule, on appelle cela la chair de poule.

Quels ont les différents types de poil existants ?

Nous pouvons distinguer trois types de poils :

  • Les poils épais : poils de la barbe, les poils pubiens
  • Les poils plus fins : Cheveux, aisselles etc…
  • Le duvet : qui sont des poils très fins situés par exemple sur le visage pour les femmes

A la naissance, le corps humain contient un capital de 5 millions de follicule pileux : 1 million sur la tête et 4 millions sur le corps. La femme possède la même quantité que celle de l’homme sauf que l’hormone masculin (la testostérone) fait maturer les poils sur une surface plus grande. C’est pour cela chez la femme, les poils du visage, de la poitrine et du dos restent au stade du duvet.

Aussi les poils peuvent être de différentes couleurs : bruns, roux ou blonds. Ce processus de pigmentation est dû à la mélanine. La dépigmentation rend les cheveux et les poils blancs. Elle est liée au processus de vieillissement du poil et du cheveux, et est plus ou moins rapide en fonction des personnes, c’est la génétique.

Quel est le cycle de vie des poils ?

La croissance des poils est influencée par plusieurs facteurs : âge, hérédité, hormone, alimentation, niveau de stress…

On distingue 3 phases dans le cycle pileux :

  • La phase anagène : c’est la phase de la croissance du poil, elle est déterminée par l’activité de la papille dermique. Elle varie entre 1 et 12 mois pour les poils en fonction des régions. Durant cette période croissance active, le poil est riche en mélanine et très hydraté. Cette phase est très importante dans le traitement de l’épilation définitive.
  • La phase catagène : c’est une phase de transition durant laquelle le poil arrête de pousser mais ne se détache pas encore de la papille dermique. C’est la phase la plus courte, elle dure quelques semaines.
  • La phase télogène et la phase exogène : c’est une phase de repos cellulaire pour le poil avec une absence de prolifération. En moyenne, on constate une chute de 50 à 100 poils par jour. La phase exogène est le moment ou le poil est expulsé définitivement.

Comment l’épilation électrique définitive agit sur le poil ?

Cette technique d’épilation électrique nouvelle génération est réalisée poil par poil à l’aide d’un filament très fin qui se glisse dans le follicule pileux le long du poil pour propager un courant électrique de très haute fréquence qui permet de détruire la structure du poil afin de l’empêcher de repousser définitivement. Cette action cible prioritairement le bulbe pilaire et son bulge sans effets collatéraux sur les tissus environnants, quelques soit la couleur du poil, sa nature et le phototype de peau.

Quels types de poils peut-on éliminer grâce à l’épilation électrique ?

Il y a beaucoup davantage car cette technique convient à tout le monde ! Seules contre-indications : les les femmes enceintes et les personnes portant un pacemaker.

L’épilation électrique fonctionne sur tous les types de poils, peu importe leur nature, taille, couleur et épaisseur. Elle fonctionne ainsi même sur le duvet et les poils blancs donc dépigmentés.

Quels avantages ?

  • L’épilation électrique peut être pratiquée en toutes saisons, la plupart des autres techniques sont à éviter pendant l’été à cause de l’exposition au soleil.
  • L’épilation électrique permet aussi de compléter une précédente épilation définitive, si vous avez par exemple des restes de poils suite au laser ou à la lumière pulsée.
  • Elle peut être réalisée au rythme de chacun, vous pouvez rester avec une peau douce et impeccable durant toute la durée du traitement.
  • C’est une méthode vraiment définitive et complète contrairement aux autres méthodes qui comportent des risques de repousse paradoxales. C’est-à-dire l’apparition de poils sur une zone non traitée à proximité de la zone épilée.

Pas de commentaires

Publier un commentaire
By creating an account you are accepting our Terms & Conditions.